Quels sont les causes de l'acné

 

 

L'acné : Comment apparait t'il?


L'acné affecte presque tout le monde, plus de 90% de tous les adolescents, près de 50% de l'ensemble des femmes adultes et 25% de tous les adultes. C'est l'une des affections médicales les plus répandues dans le monde. Pourtant, il n'y a toujours pas de moyens de guérison.



Mais il y a de l'espoir. Bien que l'acné ne soit pas curable, elle est traitable. Le secret de la gestion de l'acné est la. Une fois que vous avez trouvé un traitement contre l'acné qui est efficace pour vous, il est important de s'y tenir. Même après la disparition des boutons, vous devez poursuivre le traitement. Il est également essentiel de commencer le traitement dès les premiers signes, plus tôt vous traitez votre acné, moins vous avez de chances d’avoir des dommages permanents de la peau. Bien sûr, pour mettre fin à l'acné, il faut d'abord savoir comment elle commence.  Qu'est-ce qui cause l'acné?
Tout d’abord il faut savoir que l’apparition de bouton d’acné n’est pas de votre faute. Contrairement à la croyance populaire, l'acné n'est pas causée par tout ce que vous êtes en train de faire, ce que l'on mange, à quelle fréquence vous lavez votre visage mais par une combinaison de facteurs à l'œuvre loin sous la surface de votre peau.

L’acné commence environ 2-3 semaines avant d'apparaître à la surface de votre peau. Il commence dans vos follicules sébacés : les petits trous communément appelés pores. Au sein de chaque follicule, vos glandes sébacées travaillent à produire de sébum, l'huile qui garde votre peau hydratée et souple. Et tant que votre peau se renouvelle, les vieilles cellules meurent, et se mélangent avec les huiles naturelles de la peau. Dans des circonstances normales, ces cellules tombent peu à peu, pour faire de la place à de nouvelles cellules de peau. Certaines personnes éliminent ces cellules de façon égale, et certains ne le font pas. Cela provoque l'excrétion des cellules mortes qui deviennent collante, agglutinées et forment un bouchon.

Il n'y a pas une seule cause d'acné. L’apparition des boutons est influencée par de nombreux facteurs, qui sont hors de votre contrôle. La régularité avec laquelle vous éliminer les cellules de la peau peut changer tout au long de votre vie. La vitesse à laquelle vous produisez du sébum est affecté par votre équilibre hormonal, qui est souvent cyclique et particulièrement pour les femmes. La recherche a également montré que la génétique joue un grand rôle dans le développement et la persistance de l'acné, donc l'histoire de votre famille est un précieux outil de prédiction lors de l'examen des différentes causes de l'acné.

- Pour la majorité des personnes souffrant d'acné, les ennuis commencent à la puberté, lorsque l'organisme commence à produire des hormones appelées androgènes. Ces hormones augmentent l’activité des glandes sébacées, ce qui est une partie naturelle du développement de l'organisme. Les androgènes sont également responsables de poussées d'acné associées avec le cycle menstruel et, à l'occasion, de la grossesse.

- Lorsque les glandes sébacées sont stimulées par les androgènes, elles produisent plus de sébum. Dans son voyage du follicule vers la surface, le sébum se mélange avec des bactéries de la peau et les cellules mortes qui ont été libéré de la paroi du follicule. Bien que ce processus soit normal, la présence de plus de sébum dans le follicule augmente les risques de bouchon et peut causer de l'acné.
- Normalement, les cellules mortes à l'intérieur des follicules sont expulsées vers la surface de la peau. Et pour presque tout le monde au cours de la puberté ces cellules sont plus rapidement renouvelées.

- Inflammation. Quand votre corps rencontre des bactéries indésirables, il envoie une armée de globules blancs pour attaquer les intrus. Ce processus est tout simplement, la réponse inflammatoire. C'est ce qui cause des boutons qui peuvent devenir rouge, enflée et douloureux. La réaction inflammatoire est différente pour chacun, mais des études ont montré qu'elle est particulièrement forte chez les femmes adultes.